Passez à la méthode agile

Share on LinkedIn18Tweet about this on Twitter

Révolutionner son management grâce à la méthode Agile

Temps de lecture : 5 minutes 

La startup Toucan Toco,  spécialiste de la Data nous dévoile sa vision de la méthode Agile.

Les développeurs ont créé une structure modulable qui s’adapte aux demandes continues des acteurs internes et externes. Elle permet de prioriser les tâches tout en respectant une stratégie globale sur un produit.

Scrum, méthode agile, sprint, itérations sont devenus les mots symboliques de cette organisation très productive. Avec succès.

L’adaptabilité et le gain en transparence de cette organisation nous ont convaincus d’appliquer ces méthodes à l’ensemble de nos équipes.

Voici le fonctionnement de notre équipe de développement:

Agile vs Traditionnelle

Les développeurs de Toucan Toco fonctionnent en méthode agile. La méthode agile est un processus itératif et adaptatif où les équipes travaillent dans une série de cycles courts, incorporant le retour d’information rapide pour livrer des solutions adaptées aux besoins des clients.

Cette méthode est en opposition avec l’approche « traditionnelle », qui nécessite un cahier des charges détaillé et validé du besoin du client en entrée de réalisation. Celle-ci laisse peu de place au changement. La seule interaction avec le client durant le projet est lors de la phase de recetage, lorsque le projet est terminé. Cet effet tunnel peut être très néfaste et conflictuel. Les constats: un déphasage entre le besoin initial et l’application réalisée.

methode agile 2

C’est en dialoguant avec les devs que les autres métiers de Toucan Toco ont basculé naturellement vers une méthode de management tech.

La méthode Kanban pour les nuls

La cérémonie: chaque équipe se retrouve 2 heures en début de semaine afin de faire un point sur la semaine précédente. L’objectif est de partager sur les éléments qui ont bien marché la semaine précédente tout en faisant par des difficultés éprouvées. L’équipe définit ensuite ses tâches à venir et les hiérarchise en fonction de leur importance. Chaque tâche est découpée en plusieurs actions à réaliser pour la semaine, l’agrégat de ces tâches constitue le “sprint” de la semaine.

Afin que chacun puisse suivre l’évolution des projets, nous pratiquons la méthode Kanban. Elle consiste à découper un projet en plusieurs tâches. Nous en mesurons la difficulté et le temps de travail afin de l’adapter à la capacité de production de l’équipe.

Cette manière de planifier la semaine permet aux développeurs de choisir les tâches à accomplir dans la semaine de manière complètement autonome tout en respectant leur priorité. Le cycle de développement devient transparent et les missions sont plus claires pour l’équipe qui peut se focaliser sur les tâches qui apportent une réelle valeur ajoutée au projet.

Afin de visualiser l’avancement de nos projets, nous utilisons l’outil Trello. L’outil permet à chacun de voir l’avancée des tâches. L’équipe déplace ses cartes de colonne en colonne, de ‘En cours’ à “terminé”.

Stand-up meeting

Le stand-up meeting est une petite version journalière de la cérémonie, de 10 minutes en début de journée. Le but est que chaque personne de l’équipe réponde à trois questions:

  • Qu’est ce que j’ai fait hier ?
  • Qu’est ce que je vais faire aujourd’hui ?
  • Quels sont les points bloquants ?

L’objectif est de maintenir une transparence sur l’avancée de chacun et de résoudre les problèmes rapidement afin d’éviter l’enlisement.

Le point quotidien se fait debout : l’inconfort de cette position permet de rester bref et synthétique.  Dans cette même logique, seul le porteur d’un “bâton de parole” peut parler. Cela peut être n’importe quel objet farfelu à portée de main, il permet de ne pas être interrompu et de finir rapidement son état des lieux, chez Toucan Toco c’est une baguette magique.

Fun fact : dans certaines équipes, tous les membres portent même un dictionnaire durant le standup, pour augmenter l’inconfort. Ce n’est pas le cas chez Toucan Toco, une de nos valeurs nous l’interdit : Be Well & Take Care. Mais comme nous sommes joueurs (et sportifs), nous nous sommes essayés au daily meeting en gainage, pour s’assurer qu’il dure moins longtemps. Effet garanti, 1 minute montre en main !

Le Garde-fou

L’équipe des développeurs est souvent interrompue. Elle est détentrice d’un savoir unique et de l’avancée du produit. Cela suscite des demandes constantes, de la résolution d’un bug à une petite modification sur un support marketing.

L’équipe est souvent arrêtée dans ses réflexions et perd en productivité. Nous avons voulu canaliser ces interruptions quotidiennes et avons créé un poste de garde-fou qui protège l’équipe des développeurs. Ce rôle est incarné par un dev différent chaque semaine.

Ses missions sont de répondre aux questions des chefs de projets, de développer des automatisations pour les sales et le marketing et de passer en revue le code des autres développeurs. Le garde-fou gère toutes les urgences et offre une tranquillité d’esprit aux autres développeurs. C’est le seul développeur que l’on peut interrompre dans son travail. Cette personne se repère à sa corne multicolore.

Charles Miglietti – Garde-fou de la semaine

Qui est Toucan Toco ?

La mission de Toucan Toco : faire acte de pédagogie pour transformer des données brutes complexes en des Dataviz et des Histoires interactives.

Ses utilisateurs : Les métiers des directions Marketing, Production, Financières, Ressources Humaines ou Commerciales de grandes organisations.

De 4 associés à 35 collaborateurs en 3 ans, Toucan Toco a la confiance de plus de 80 clients grands comptes, pour 150 projets, parmi lesquels EDF, Total, Ubisoft, Renault, JCDecaux, Marques Avenue ou BPCE.

Les Small Apps de Toucan sont mobiles, simples à utiliser, faciles à mettre en place, intégrées dans les SI existants et au service de l’excellence opérationnelle des métiers RH, Marketing, Financière, Commerciaux et Directions Générales.


Articles similaires
langage corporel numériquerecruteurs