IronHack est à Paris !

Share on LinkedIn65Tweet about this on Twitter

Nous avons rencontré le très sympa Alexandre, Head of Expansion d’IronHack, le bootcamp américain qui débarque chez WeWork Paris.

Peux-tu te présenter ?

Avec plaisir ! J’ai commencé par une expérience en audit (chez EY) puis en private equity (chez EMCap Partners). Ensuite j’ai rejoint Jumia (groupe Rocket Internet), d’abord comme Head of Operations pour l’Afrique du Nord, puis comme Managing Director en Tunisie. Après cette double aventure très enrichissante, j’ai choisi de rejoindre Ironhack au poste de Head of Expansion. Je m’occupe donc du développement à l’international et du lancement de nouveaux campus – Paris aujourd’hui avec le GM France, puis d’autres en Europe et Amérique Latine.

Qu’est-ce qui distingue Ironhack des autres bootcamps ?

Ironhack n’est pas simplement un bootcamp, c’est un nouveau modèle d’école qui permet à chacun de devenir acteur de la révolution numérique. Nous offrons des formations intensives, en full time et part time, centrées autour des compétences recherchées par les entreprises du numérique – Web Development et UX/UI design aujourd’hui, d’autres demain / à venir. Nous combinons apprentissage en présence et en ligne pour permettre à nos étudiants d’acquérir des compétences valorisées directement après la formation.

Nous offrons trois tracks (entrepreneur, employé et freelance) pour coller au projet de chacun.

Globalement, nous avons un taux de placement des étudiants à 3 mois de 90% sur nos campus. Pour atteindre un tel chiffre, nous avons noué des partenariats avec des dizaines d’entreprises qui reconnaissent la qualité de nos formations, Uber par exemple aux Etats-Unis. En bref, nous combinons le meilleur des mondes entre une école d’informatique de haut niveau, une agence de recrutement et une plateforme de e-learning.

Quelles sont les qualités requises pour être sélectionné ?

Ironhack est ouvert à chacun, quelque que soit son parcours initial. Nos critères de sélection : la motivation, la motivation et la motivation.

Nous recherchons avant tout des gens qui ont manifesté un intérêt pour le numérique (via des MOOCs, meetups, side-projects, etc.) et qui sont prêts à s’investir pleinement dans nos formations. Le process de sélection comporte deux entretiens: un entretien de motivation et un entretien de logique. Au terme de cette phase, totalement gratuite, nous informons ceux qui sont retenus qu’ils peuvent réserver leur place pour la formation.

Y a-t-il un profil type d’élève ? Doit-on parler anglais ?

Les formations Ironhack s’adressent à toutes les personnes intéressées ou passionnées par le numérique, et souhaitant en devenir acteur. Du coup il n’y a pas un profil type d’élève, mais des profils très divers et complémentaires. Pour notre prochaine promotion, qui démarre le 26 juin, nous aurons aussi bien un ingénieur technique de l’audiovisuel qu’un diplômé de grande école de commerce ou un ingénieur aérospatial américain. Encore une fois, ce qui compte à nos yeux, c’est le degré de motivation, la capacité à s’investir pleinement dans une expérience d’apprentissage intensif, ainsi que l’intérêt manifesté pour le numérique.

Pour parler à ces différents profils et parce que le code est avant tout en anglais, nous avons choisi d’avoir tous nos cours dispensés en anglais. Ne dit-on pas d’ailleurs “code is the new English?” 😉

ironhack

Comment se passe la formation ?

Nous lançons notre première formation, en Web Development full time, le 26 juin prochain. Il s’agit d’une formation de 9+1 semaines – 9 semaines de formation intensive et 1 semaine consacrée aux projets professionnels des étudiants. Les 9 semaines de formation se décomposent en 3 modules de 3 semaines chacun (Web design / Javascript & stack MEAN / APIs et microservices) orientés full-stack Javascript. A chaque fois, les étudiants passent entre 50 et 70% de leur temps à travailler sur des applications très concrètes, pour des projets seul ou en groupe.

La dernière semaine de formation (la 10ème) permet aux étudiants d’affiner leur projet professionnel et de choisir entre les trois tracks que nous proposons: entrepreneur, employé ou freelance. En fonction de la track choisie, nous adaptons les évènements, mentors, objectifs, etc… de chaque étudiant. Pour la track employé spécifiquement, nous avons un taux de placement moyen des étudiants à 3 mois de 90% sur nos trois autres campus (Madrid, Barcelone, Miami). Nous allons dupliquer et encore améliorer ces performances à Paris.

Les cours auront lieu de 9h à 18h30, du lundi au vendredi, et seront complétés par plusieurs événements chaque semaine. Ils se dérouleront au sein du nouvel espace WeWork à Paris, rue Lafayette, dans l’ancien siège d’Areva qui a été complètement réaménagé. Le campus sera ouvert 24h/24, 7j/7, pour permettre aux étudiants de travailler librement et ensemble sur leurs projets.

Comment accompagnez-vous vos diplômés ?

Nous pensons toutes nos formations en fonction d’un objectif professionnel – soit de recrutement, soit de création d’entreprise ou d’activité. Après la formation, nos étudiants sont suivis pendant 3 mois pour les aider à valoriser leurs nouvelles compétences.

Par exemple, pour les étudiants de la track employé, nous :

  • les préparons aux entretiens techniques et de fit humain;
  • les aidons à définir les entreprises dans lesquelles ils souhaiteraient travailler;
  • les connectons avec ces entreprises;
  • les suivons tout au long de leurs entretiens d’embauche et jusqu’à leurs premiers jours dans le nouveau job.

Combien ça coûte ?

Nos formations coûtent 6500€. Il s’agit d’un investissement financier et humain, mais qui est très rapidement amorti. Encore une fois, 90% des étudiants qui cherchent un emploi trouvent un job dans les 3 mois et généralement à un salaire supérieur à leur salaire antérieur. Par ailleurs, nous avons négocié une offre avec des banques partenaires pour faire bénéficier notre communauté d’un prêt étudiant.

Quels sont les projets pour 2017 ?

Nous allons faire grossir notre nouveau campus à Paris, puis en ouvrir sans doute deux supplémentaires en Europe et Amérique Latine. Dans le même temps, nous allons enrichir nos formations d’une troisième verticale, en complément de celles en Web Development et en UX/UI design.

 Ton GIF favori pour finir ?

Pour rester dans le thème de l’éducation😉
 animated teacher class student study GIF

 

Edgar People : Cabinet de Recrutement Digital

Articles similaires
data analystcatherine tate