Générations X Y Z et après ?

Share on Facebook0Share on LinkedIn77Tweet about this on Twitter

Générations X Y Z et après ?

Beaucoup d’articles sont parus ces derniers temps sur les différentes générations X Y Z. Qui sont elles ? Quels défis chacune d’entre elles entraînent à son arrivée sur le marché du travail ? Comment les faire cohabiter ? Est-il impossible de s’entendre entre générations?

Génération X, Y, Z

Dans ta face 😛

Chez Edgar, il y a des X, beaucoup d’Y, et quelques Z fraîchement arrivés sur le marché du travail. Alors, oui, avouons-le, on se taquine gentiment sur notre « différence générationnelle » : « Aahh ces jeunes aujourd’hui, ils veulent tout, tout de suite ! « , « Tu ne connais pas Twitter ? « , “ Tu sais pas faire un copier-coller sur Mac ? « etc.

Plus sérieusement, nous ne sommes pas toujours d’accord sur nos méthodes de travail, notre façon de nous exprimer ou d’anticiper les projets. Alors on en discute.  Chez les X ou Y, souvent ça peut être irritant. Pourquoi ? Les X estiment parfois que les plus jeunes en veulent trop, et trop vite. “ À peine arrivés sur le marché, qu’ils veulent déjà tout révolutionner ! ”. Alors que chez les Z c’est normal et on ne voit pas de problème. Les X restent calqués sur leurs idées et ne sont pas ouverts à la nouveauté. Ainsi, la vision de la hiérarchie est différente. Elle n’est plus aussi fondamentale chez les plus jeunes.

Et puis, chacun d’entre nous s’énerve un peu à la lecture d’articles sur sa propre génération : une génération Z comparable à une génération « poissons rouges » et une génération Y qui n’a pas su “ franchir le cap ” et passer à l’âge à l’adulte, etc.  

Des préjugés. Chez Edgar, nous sommes convaincus qu’il est possible de cohabiter et de s’entendre. Oui, travailler ensemble et savoir manager les différentes générations c’est un défi, mais chacun le vit différemment. Ici, tout se fait naturellement, à peine arrivé et déjà intégré, quel que soit l’âge, quelle que soit la génération à laquelle on appartient.

Quand des conflits de générations apparaissent, on échange, on argumente son point de vue sans pour autant dénigrer les méthodes de travail ou d’apprentissage de l’autre. On essaye d’apprendre et de comprendre : c’est l’échange de savoir ! Il faut savoir tirer partie de cette richesse; car après tout, ces problématiques ne sont-elles pas juste affaire de bon sens?

Ici, nous sommes persuadés qu’au sein d’une entité et quelle que soit sa taille, si le respect de chacun, l’écoute, la communication et l’ouverture d’esprit est là, alors tous ces débats n’auront plus lieu d’être.

Enfin, tout bien réfléchi, chez Edgar, on ne se sent pas tous 100% X, Y ou Z, on est plutôt un melting-pot de toutes ces générations 🙂 

 

Edgar People : Cabinet de Recrutement Digital Paris

Articles similaires
Assurer sa startuptin tin tin