Edgar s’écologise

Share on LinkedIn33Tweet about this on Twitter

Il y a quelques mois de cela, tout le monde s’en souvient, a eu lieu la Cop21, l’occasion pour la Team Edgar de réfléchir à son impact sur l’environnement.
L’idée, pour tout le monde, était de réduire progressivement son impact sur la planète car travail ne rime pas avec pollution. Et par la même occasion de vivre dans un environnement plus sain.
Notre José Bové en herbe nous a donc concocté un programme visant à réduire progressivement nos déchets, et la pollution que nous produisons.
Tout a commencé par un ras-de-marée sur les e-mails stockés : de l’énergie utilisée inutilement pour des mails qui ne seront jamais relus et qui faisaient tourner à eux seuls au moins 2 centrales nucléaires.

Résultat :
Nous nous sommes ensuite penchés sur notre environnement de travail :

  • des boîtes mails nettoyées, organisées et, comme dit le dicton, un esprit sain dans une boite aux lettres saine.
  • de la verdure 🌵 autour de nous, parce que, même si notre bureau n’est pas transformé en forêt de Brocéliande, c’est agréable à regarder.
  • une aération quotidienne de l’open space. Renouveler l’air au sein d’un bureau permet, d’une part de supprimer les odeurs, mais également les particules et les bactéries qui traînent dans l’air. Plus d’aération = moins de maladies = des salariés en meilleure santé = des salariés de bonne humeur et un trou de la sécu rebouché 😛.

Nous avons également inspecté nos poubelles : remplies de bouteilles vides et de gobelets en plastique, pas très green. L’idée fut donc adoptée de les remplacer par de vraies tasses et des gourdes, bien plus agréables à utiliser et bien moins nocives pour nos amis les poissons 🐟.

gourdes                ecolo

Si Edgar doit laisser une trace sur terre, ce ne sera pas sur l’environnement.

Edgar People : Cabinet de Recrutement digital

Articles similaires
Fred de la Comptastages les mieux payés